NOUVEAUTÉ

Château Suduiraut dévoile une nouvelle gamme de Bordeaux blancs secs

« Blanc Sec de Suduiraut » devient « Lions de Suduiraut Bordeaux Blanc Sec »

« Château Suduiraut Vieilles Vignes Grand Vin Blanc Sec » et « Château Suduiraut Pur Sémillon Grand Vin Blanc Sec » sont créés à partir du millésime 2020

 
Découvrez la vidéo vous dévoilant les nouvelles étiquettes de la gamme :
https://www.youtube.com/watch?v=0Uv65FUdftk

HistoireVinsÉquipeTerroir
Histoire
Histoire
Histoire
Vins
Vins
Vins
Équipe
Équipe
Équipe
Terroir
Terroir
Terroir
Nos vignobles

Inscrivez-vous à la newsletter AXA Millésimes

La magie du

Botrytis Cinerea


La richesse du terroir du Château Suduiraut repose notamment sur sa situation géographique : à proximité du Ciron et de la Garonne. Tous deux lui apportent les conditions idéales pour un excellent développement de la pourriture noble Botrytis Cinerea : des nuits fraîches, des brumes matinales et automnales, suivies par de belles journées ensoleillées.

Le champignon est déjà présent dans le vignoble dès le stade floraison et fait son apparition sur les raisins lors de leur maturation. Son apparition reste très aléatoire, ce qui influence énormément le volume des récoltes, et les rend particulièrement rares.

Si le temps est trop humide, le champignon se développe en pourriture grise et rend la vendange inexploitable en vinification. C'est pourquoi ces grappes sont coupées et abandonnées.

Avec des conditions optimales, le champignon évolue en pourriture noble. Il modifie la pellicule de la baie et la rend poreuse. L'évaporation de l'eau est ainsi possible, favorisant la concentration des baies. Le Botrytis Cinerea provoque une réaction de la baie, aboutissant à une multiplication d'arômes qui donne au vin sa grandeur et sa complexité.

Le grain se confit, sa pulpe se concentre en sucre et en arômes de fruits confits, caractéristiques des vins de Sauternes, ce qui lui procure sa grande longévité.


Des vendanges particulières


Le développement du Botrytis Cinerea est très aléatoire et n'affecte pas tous les pieds de vignes en même temps. Cela nous impose un ramassage minutieux et exclusivement manuel par partie de grappe pour suivre l'évolution de la surmaturation. Les vendanges sont échelonnées dans le temps, jusqu'à 5 fois entre fin septembre et mi-novembre.