Tenter des associations audacieuses

Quelques suggestions  que Pierre Montégut, Directeur Technique de Suduiraut,  féru d’alliances gourmandes,  vous invite à découvrir :

Entrées : jambon cru, rillettes, foie gras frais poêlé (aux figues, aux abricots…).

Volailles : rôti de dinde aux morilles, canard aux pêches ou à l’orange, volailles rôties, poulet au curry.

Crustacés : homard au gingembre, crevettes sauce Thai.

Fromages :  roquefort, fourme d‘Ambert, chaource, pâtes cuites affinées (Comté, Beaufort, Ossau-Iraty).

Desserts : tarte Tatin, tarte aux abricots, croustade aux pommes, gâteaux aux noix, financiers aux amandes, cannelés bordelais, ananas frais ou caramélisé, oranges marinées, cerises poêlées au sirop.

Contrairement aux idées reçues, le Sauternes s’apprécie de multiples façons, aussi bien pour accompagner un repas où il se marie à de très nombreux mets, en apéritif où il se révèle savoureux, en digestif pour en apprécier toutes les subtilités.

Longtemps considéré comme vin de dessert uniquement, puis comme l’accompagnateur indispensable du foie gras, sa structure et sa douceur font en réalité merveille avec de nombreux plats : fruits de mer, viandes blanches, cuisines exotiques aux épices douces (safran, gingembre), mais aussi fromages.

Le style des vins de Suduiraut s’associe avec des cuisines très variées, selon l’âge des vins, qu’elles soient gourmande et de terroir, de la mer, ou chinoise en contrebalançant ses saveurs légères et épicées.